Pleine conscience pour les Seniors

Brigitte Zellner Keller,
Claude Maskens et Jackie Attala
Notre cerveau évolue chaque jour grâce à ses propriétés de neuroplasticité et de neurogénèse.
- La neuroplasticité a trait à la capacité des neurones à se modifier et se remodeler tout au long de la vie.
- La neurogenèse (nouveaux neurones produits par le cerveau) est cette propriété potentielle d’adaptation structurelle du cerveau tout au long de la vie.
Tout au long de la vie, la plupart d'entre nous (sans maladie grave) pouvons apprendre, nous ajuster, nous adapter...

Devenir plus conscient quand ça va bien, quand ça va mal, quels que soient les moments, permet d’augmenter ses possibilités d’ajustement et d’adaptation aux réalités parfois difficiles: par exemple le fait de vieillir, la santé fluctuante, la solitude, les interactions avec les autres, les deuils, etc.

Les entraînements en pleine conscience sont validés sur le plan clinique dans la gestion des stress,  la prévention de la rechute de la dépression, l’anxiété, la dépendance, les douleurs chroniques. Et quand on a la chance de se sentir plutôt bien, la pratique régulière de la pleine conscience facilite la régulation de son équilibre et sa sérénité sur le fil de la vie. Cet entraînement comprend des exercices d’attention et des mouvements conscients simples, en vue d’apprendre à mieux appréhender ses sensations physiques, ses émotions et ses pensées.

Ce programme, conçu initialement par B. Zellner Keller, a été testé à la Consultation de Gérontologie psychosociale de l’Université de Lausanne pendant six ans et a donné lieu à une publication dans la revue "Mindfulness", ainsi qu'à des conférences internationales. Depuis, il a été testé en Belgique par deux collègues, Claude Maskens et Jackie Attala. Ensemble, elles ont finalisé et co-écrit le manuel de ce programme.



MBCAS et recherche scientifique


Le programme MBCAS a été retenu dans le cadre du projet européen MeditAgeing - Silver Santé Study(2016-2020), et a inspiré le programme de méditation proposé par le groupe de recherche sous la direction d'Antoine Lutz. Leur but était d'étudier scientifiquement comment des personnes vieillissantes évoluent, selon qu'elles participent ou non à un entraînement de méditation et compassion.

https://silversantestudy.eu/2021/06/01/mental-health-improved-after-lifestyle-changes-in-older-adults/


Premiers résultats de l'étude européenne Méditation et vieillissement, (inspiré de notre programme MBCAS)
" La pratique de la méditation montre ici un réel bénéfice sur la santé mentale des personnes âgées, avec une amélioration significative des paramètres spécifiques au bien-être, mais aussi le maintien des capacités attentionnelles et socio-émotionnelles rapportées par les participants « , ajoute le Dr Antoine Lutz (Inserm/Université de Lyon), responsable de l’axe Méditation de l’étude Silver Santé"



MBCAS Formation d'instructeurs

Université Libre de Bruxelles
Responsable Jackie Attala